Loop Jubilee

Mai 2014

loopjubilee2014

pratique

Paris Loop Jubilee
International live looping festival
vendredi 30 et samedi 31 mai 2014
Les Voûtes
19 rue des Frigos 75013 Paris
M Quai de la Gare / Bibliothèque
Situer sur Google Map
Tarif : 10/8 euros
Tél.:06 68 29 05 03

programme

vendredi 30/05

16h>Frippertronics vs Delsampler

Michel Aumont

À la même époque, la toute fin des années 1970, de part et d'autre du Rhin, un jeune guitariste allemand venu du Krautrock, Michael Peters, et un jeune saxophoniste de jazz français, Daniel Palomo Vinuesa, tous les deux fanatiques de la musique du couple Fripp-Eno, se lancent chacun dans son coin dans la réalisation d'un Frippertronics, une "redécouverte" en réalité du TimeLag Accumulator de Terry Riley, soit deux Revox couplés, le premier en enregistrement et le deuxième en lecture, la sortie du second reliée à l'entrée du premier.
Michael Peters a ensuite suivi l'innovation technologique en matière de live looping initiée dans les années 1990 par l'ingénieur et musicien suisse Mathias Grob, depuis le Paradis LoopDelay jusqu'à l'Echoloop, tandis que Daniel Palomo Vinuesa profita de l'apparition des premiers soft builders dans les années 2000 (Synthedit) pour créer sa propre émulation du Frippertronics, le Delsampler.
Tous les deux ouvriront le Paris Loop Jubilee+1 avec la présentation d'un Frippertronics spécialement reconstitué pour l'occasion par Michael Peters, puis du Delsampler de Daniel Palomo Vinuesa, présentations qui seront suivies par une expérimentation du couplage de ces deux entités, la magnétique et la digitale.
Daniel avait l'année dernière écrit une très éclairante anamnèse de la création de son soft, la voici.

« Pour l'origine de delsampler, je dois retourner aux années 1970 et à mon intérêt pour la musique de Terry Riley et de Fripp et Eno et ma fascination pour l’écho. En dehors de l'aspect musical, je me suis vite inquiété de savoir comment de telles musiques étaient réalisées.
Voir Robert Fripp en solo en 1979 à été vraiment le point de départ de mes premières tentatives. J'ai donc essayé de reproduire le dispositif de bouclage à deux magnétophones des frippertronics avec deux magnétos à bandes, un Teac et un Revox. La dissymétrie du dispositif rendait le procédé aléatoire, dans un sens la bande finissait par avoir trop de tension et parfois se brisait, dans l'autre elle se détendait et le pleurage finissait par gagner mais il y avait bien 5/10 minutes de fun avant l'événement fatal. Un réglage fin de la vitesse des magnétos aurait réglé le problème, mais je ne savais pas faire. J'ai bricolé comme ça plusieurs années, n'ayant jamais eu assez d'argent pour acheter le deuxième Revox (…). Dans les années 1980, j'ai bricolé un peu avec un delay numérique, mais avec une seconde de décalage max on était loin du compte (pour avoir plus il fallait faire un sacré chèque).
Vers la fin des années 1990 et avec les premières cartes son bon marché, il devint possible de se servir d'un ordinateur pour créer de l'écho à pas cher. Je me souviens avoir utilisé la latence de l’ordinateur pour générer du delay en bouclant entrée et sortie d'une carte son.
C'est l'arrivé du logiciel synthedit au début des années 2000 qui m'a permis de créer mon premier programme de bouclage sous forme de plug-in VST. Il était évident que la durée max de delay était liée à la quantité de mémoire disponible du PC et plus seulement à la somme disponible sur le compte en banque. J'ai donc listé les fonctions que je recherchais et que je ne trouvais pas dans le matériel « hard » et les logiciels de l'époque avec un critère principal, le prix (20€ pour une licence synthedit). Il s'agissait de pouvoir reproduire des effets et principes de composition que j'avais entendu dans divers styles : la musique de phase (Reich, Glass), l'ambient (Eno, Fripp...), le dub.
Il me fallait donc a minima :
- deux chambres d’écho synchronisées de type magnéto à bande/Echoplex avec une durée max de 20 sec (au delà ça devient dur à gérer musicalement) ;
- la possibilité de filtrer le son entre chaque répétition pour simuler la perte d'aigus des systèmes à bandes réglable en valeur musicale (mesure et temps) et acceptant les mesures impaires ;
- pouvoir avoir un feedback positif (pour des écho allant vers la saturation comme en dub) ;
- pouvoir être désynchronisé (pour jouer « It's gonna rain ») ;
- permettant la lecture à l'envers et le ralentissement des boucles créées après échantillonnage à la volée  (c'est le volet sampler de delsampler) ;
- tout changement devait pouvoir être fait en fondu enchaîné de façon automatique ;
- avec un métronome permettant la visualisation du tempo en silence.
Avec le temps j'ai ajouté d'autres fonctions : reverb interne, tap tempo, possibilité de changer la hauteur des boucles d'écho en temps réel, la télécommande des fonctions principales utilisant les périphériques de jeu (joystick...) ou le Midi. J'ai ainsi pu réaliser mon propre pédalier de commande en utilisant un composant issu d'une borne d'arcade et quelques interrupteurs achetés aux puces.
J'ai plus ou moins arrêté le développement de ce programme en 2010, et même si beaucoup de programmes commerciaux, voire gratuits, existent dans ce domaine, cela reste mon programme de base pour le travail sur le bouclage et l'écho car il correspond à mes attentes et regroupe la plupart des fonctions que je recherche dans une seule interface. »

16h40> Midi Learn (FR)

Midi Learn

Projet à géométrie variable du guitariste, compositeur et concepteur de dispositifs numériques Jean-François Domingues, Midi Learn prendra pour l'occasion la forme d'une performance de basse mi-démo mi-concert sur le principe d'"objets à boucler" élaborés avec Usine (un outil de création musicale informatique développé par Sensomusic). Assimilables à des "paysages de looping", ces objets réaliseront différents types d'interaction avec l'interprète et utiliseront différents types de boucles (répétitions synchrones, asynchrones, spectrales, granulaires...). Les interfaces graphiques seront vidéoprojetées.
https://www.youtube.com/user/jeanfr011275/videos

17h20> BOSS RC505 (Roland)

RC505

Nous aurons cette année encore le plaisir d'accueillir Benoît Poujade dans le cadre d'une présentation suivie d'un mini-workshop autour de la dernière livraison de Roland, la RC 505. Résolument dédiée aux beatboxers et aux vocalistes, la RC 505 permet la manipulation de cinq loopers indépendants et offre de nombreux effets et possibilités de programmation.
- 5 pistes stéréo disponibles simultanément avec commandes dédiées et faders de volume indépendants ;
- Large palette d’effets pour signaux d’entrée et enregistrés, dont des effets échantillonneur et de DJ ;
- Sélection indépendante du tempo et du mode de reproduction pour chaque piste ; 99 mémoires contenant chacune les 5 pistes, les réglages d’effets, de reproduction, etc. ;
- 85 motifs rythmiques, incluant des mesures complexes ;
- Pilotage à distance via MIDI et par commutateurs au pied ou pédale d’expression ;
- Prise USB pour l’échange de données audio avec un ordinateur et l’échange de données audio et MIDI avec un logiciel DAW ;
- Entrée micro XLR avec alimentation fantôme, entrées mono/stéréo pour instruments et entrée AUX stéréo.
http://www.rolandconnect.com/product_2013-04.php?p=rc-505
https://www.youtube.com/watch?v=2Dza_UGhvYc

18h> Laurie Amat (US)

Laurie Amat

Mezzo noisy, improvisatrice incandescente et interprète des avant-gardes de l'Est comme de l'Ouest des États-Unis, exploratrice hors-normes des possibilités émotionnelles de la voix, pédagogue, collaboratrice au long cours des Residents, du pianiste et activiste tchèque Mirek Vodrážka, et de son regretté mentor, le pionnier de l’informatique musicale Max Mathews, la plus européenne des loopers américains multiplie avec gourmandise les expériences de ce côté de l'Atlantique, armée de ses Line 6 M9 et DL4, d'une bonne dose d'insouciance et d’une confiance à toute épreuve dans la beauté des êtres et du monde.
http://www.myspace.com/laurieamat/

18h40> Lucid Brain Integrative Project (FR)

Lucid Brain

Emmanuel Reveneau explore la création numérique à la façon du pygmée sa forêt sans bords, traçant un chemin creux la tête pleine de grands mythes : la première et la seconde cybernétique, l’école de Canterbury, l’art total... Partant du principe que le cerveau humain reste le calculateur le plus puissant, chaque performance solo éprouve à travers la pratique du live looping les relations équivoques du corps à la machine, et de l’esprit avec lui-même. Emmanuel Reveneau coordonne le Loop Jubilee.
https://www.youtube.com/user/TheLucidbrain?feature=mhee

19h20> BOSS RC505 (Roland)

RC505

Nous aurons cette année encore le plaisir d'accueillir Benoît Poujade dans le cadre d'une présentation suivie d'un mini-workshop autour de la dernière livraison de Roland, la RC 505. Résolument dédiée aux beatboxers et aux vocalistes, la RC 505 permet la manipulation de cinq loopers indépendants et offre de nombreux effets et possibilités de programmation.
- 5 pistes stéréo disponibles simultanément avec commandes dédiées et faders de volume indépendants ;
- Large palette d’effets pour signaux d’entrée et enregistrés, dont des effets échantillonneur et de DJ ;
- Sélection indépendante du tempo et du mode de reproduction pour chaque piste ; 99 mémoires contenant chacune les 5 pistes, les réglages d’effets, de reproduction, etc. ;
- 85 motifs rythmiques, incluant des mesures complexes ;
- Pilotage à distance via MIDI et par commutateurs au pied ou pédale d’expression ;
- Prise USB pour l’échange de données audio avec un ordinateur et l’échange de données audio et MIDI avec un logiciel DAW ;
- Entrée micro XLR avec alimentation fantôme, entrées mono/stéréo pour instruments et entrée AUX stéréo.
http://www.rolandconnect.com/product_2013-04.php?p=rc-505
https://www.youtube.com/watch?v=2Dza_UGhvYc

20h> Leander Reininghaus (D)

Leander Reininghaus

Élève du Guitar Craft de Robert Fripp, producteur en 2003, 2008 et 2013 du Berlin Live-Looping Festival, compositeur pour le spectacle vivant, le théâtre et la danse, fondateur du groupe world fusion Moka Efti, le guitariste et multi-instrumentiste Leander Reininghaus (a.k.a Lealoop) déploie depuis ses premières expériences de looping en 1986 (et la série "STARSCAPES - Music inspired by Views of Space") des paysages harmoniques intensément vibratoires d'une grande douceur, une ambient music céleste et mélancolique en forme de râgaquand elle vient à se teinter de sonorités orientales.
https://soundcloud.com/leanderreininghaus

20h40> Valentin Carette plays Idiot Saint Crazy (FR)

Valentin Carette

D'un côté Valentin Carette, jeune et estimable professeur de guitare électrique au conservatoire de Dunkerque, compositeur et musicien apprécié, de l'autre Valentin Carette, guitariste des groupes expérimentaux Yolk et Scathodicks Surfer, et puis Valentin Carette, en solo, utilisant delays harmonisés et loopers pour créer des pièces à mi-chemin entre Glass et Fripp, et Valentin Carette enfin, interprète exclusif de l'œuvre violemment kitsch d'Idiot Saint Crazy, créature masquée démente toute en zorneries et pattonnades, quand ce n'est pas la créature elle-même qui parfois s'anime dans son habit de lumière noire, et sous lequel se cache Valentin Carette.
http://idiotsaintcrazy.bandcamp.com/
https://www.facebook.com/pages/IDIOT-SAINT-CRAZY/137065039700091?ref=hl

21h20> Logelloop

Logelloop

Le développement de LOGELLOOP débute en 2002 à l'occasion d'une collaboration avec le clarinettiste Michel Aumont lors de la création de son spectacle "Souffles en boucles". La première version sort officiellement fin décembre 2007, la seconde en 2010 et LOGELLOOP 3 en 2014. Cette dernière version apporte un meilleur confort de travail et un grand nombre de nouvelles possibilités d'intervenir sur les boucles et d'effets en temps réel.

LOGELLOOP est un boucleur multicanal en temps réel qui enregistre les superpositions de son dans différentes pistes. Ce looper comporte toutes les fonctions basiques d'un looper professionnel : Record, Overdub, Multiply, Nextloop (A, B, C), Mute, Fade, Copy, Undo, Restart, etc.  À ces fonctions viennent s'ajouter des fonctions plus complexes permises par un moteur de macros (scripts) très performant et donnant accès à toutes les fonctionnalités du logiciel.

Chaque piste autorise des transformations particulières du son (pitch, speed, effets, spatialisation, etc.). Il est aussi possible d'effacer ou muter chaque événement sonore indépendamment, et bien entendu de sauver/récupérer les sons depuis le disque dur.

Toutes les commandes et les contrôles peuvent se faire par MIDI (note, ctl, pgm change), à l’aide du clavier de l’ordinateur, via le réseau Ethernet ou à l’aide de Macros. De ce fait, LOGELLOOP est idéal pour les personnes jouant d’un instrument de musique tout en déclenchant des effets ou pour une utilisation dans des installations autonomes. Chaque réglage peut être mémorisé dans des mémoires de scènes, ces mémoires peuvent être rappelées directement ou en faisant une interpolation (une sorte de crossfade à partir du réglage précédent vers le suivant). Ces mémoires peuvent être chargées dans une playlist pour être rappelées successivement durant le concert.

LOGELLOOP peut enregistrer des boucles mono ou stéréo, il permet de mixer ces dernières en stéréo, multipistes (chaque piste sort indépendamment sur une sortie de la carte son) ou en spatialisant les sons sur jusque 9 haut-parleurs. La composante grave (LFE) peut être dirigée vers une sortie de la carte son.

LOGELLOOP 3 apporte de nouvelles fonctionnalités, dont le Slicer qui permet de découper, déjouer les boucles de manière instantanée tout en changeant des paramètres tels que le pitch, la vitesse et le sens de lecture, les panoramiques, les volumes, les aux, etc. 

LOGELLOOP est livré avec un grand nombre d'effets (LFX et SFX) : réverbération à convolution, délai, pitchs, convolution, etc. Ainsi qu'un arpégiateur à synthèse granulaire (Granulaterre). Les utilisateurs de Max peuvent charger leurs patchs dans Logelloop. Ces patchs peuvent communiquer avec l'ensemble des fonctions de LOGELLOOP ainsi qu'avec les Macros. Bien entendu, il est également possible de charger des VST dans LOGELLOOP
http://www.logelloop.com
https://www.facebook.com/logelloop

22h> Tioneb (FR)

Tioneb

Depuis quelques années, les beatboxers se sont emparé avec énergie des techniques du live looping jusqu’à en devenir aujourd’hui la mouvance la plus visible. Au dubstep cru de ses collègues, Tioneb apporte une note délicieusement soul et toute l’étendue d’un savoir-faire forgé au contact du batteur Leon Parker et au sein du duo electro-jazz Human Player. En 2012, il décroche le titre de champion du monde au BOSS Loop Station World Championship de Francfort. Sorti en 2014, son dernier album ("Monde étrange") le confirme à son aise dans un genre qu'il n'avait fait qu'effleurer lors du dernier Loop Jubilee : la chanson.
http://www.tioneb.org/

22h40> Georgina Brett (GB)

Georgina Brett

Il y a de toute évidence une dimension intemporelle dans la musique atmosphérique de la vocaliste anglaise Georgina Brett, inscrite dans le lointain enchanteur − en tout cas spirituel − de l'imaginaire médiéval, dans le refus de céder aux imageries sonores du temps, aux ruptures, aux dissonances, à la signification, au profit d'un univers de comptines minimalistes épurées. Productrice des Tuesdays Posts, une série de concerts mensuels dédiés à la musique électronique, inlassable activiste du live looping britannique, Georgina Brett invite l'auditeur à vivre chacune de ses performances comme une parenthèse méditative hors du flux continu de ce siècle.
http://www.georginabrett.com

samedi 31/05

16h> Jules/Valentin (FR)

Jules/Valentin

Repéré au fin fond de Soundcloud, ce jeune étudiant en architecture, guitariste autodidacte, présente déjà un catalogue substantiel orienté vers l'ambiance sonore et d'une rare cohérence. Au sol, avec un simple RC 2, un eBow, quelques effets, un clavier pour enfants, le souvenir des grands anciens (Eno, Cage), Jules/Valentin réalise avec fraîcheur une brillante synthèse d'acoustique rock expérimentale et de répétitivité électronique, tandis que ses plus récentes pièces le laissent entendre comme étrangement envahi par la musicalité reconnaissable entre toutes du maître Terry Riley.
https://soundcloud.com/jules-valentin

16h40> Philippe Ollivier (FR)

Philippe Ollivier

Philippe Ollivier est un esprit large : compositeur autodidacte, bandonéoniste iconoclaste, un riche parcours d'homme de spectacle qui l'a mené de la musique traditionnelle au cirque, en passant par la danse contemporaine, le tout en assurant le développement des deux logiciels qui sont au cœur de son travail, Logelloop et le Granuloscore. Après Michel Aumont en 2013, c'est à son tour de pousser Logelloop dans ses retranchements à l'occasion de la création d'une pièce contrapuntique, "Toca la Toccata", qu'il fera suivre d'une série de vignettes de poésie sonore dans l'esprit de sa récente installation DADA, Sonore Opium.
http://www.philippeollivier.com/
http://www.logelloop.com/

17h20> Sony CSL

sony csl

REFLEXIVE LOOPER (SONY Computer Science Laboratory-Paris : François Pachet, Marco Machini, Julian Moreira)

De nombreuses recherches (et les applications qui s'ensuivent) du département musique du Sony CSL Paris que dirige François Pachet sont orientées autour des questions de l'apprentissage et de l'interaction homme-machine : systèmes apprenants (Continuator), rétroaction instrumentale (VirtualBand), générativité stylistique (virtuoso), réflexivité (Flow machines), autant de domaines réunis au sein d'un nouveau projet : le REFLEXIVE LOOPER.
Le REFLEXIVE LOOPER est un système d'accompagnement automatique inspiré des pédales de boucles. Grâce à ce système, le musicien est capable de construire un duo ou un trio à partir d'une performance solo. Le principe est simple : au cours d'une performance, le programme enregistre le musicien improvisant et génère à partir de cet enregistrement un accompagnement qui s'adaptera en temps réel au jeu du musicien. 
La force du REFLEXIVE LOOPER réside dans sa manière intelligente de s'adapter. Capable de différencier les "modes de jeu" d'un musicien (par exemple, dans le cas d'un guitariste, s'il joue des accords, une mélodie ou des notes graves/de la basse), il peut ainsi créer un véritable trio en complétant les modes que le musicien ne joue pas (i.e. si le guitariste joue des accords, le système modulera la basse et la mélodie). Le REFLEXIVE LOOPER s'adapte au musicien de bien d'autres manières, rythmiquement, harmoniquement, etc.
Le REFLEXIVE LOOPER ouvre donc de nouvelles perspectives au musicien seul sur scène et lui permet de construire une performance plus élaborée, à l'aide de musiciens virtuels jouant dans son style.

http://www.csl.sony.fr/music.php
http://www.csl.sony.fr/downloads/papers/2013/pachet-13a.pdf
https://www.youtube.com/watch?v=KlYanShTj50

18h> Joel Gilardini (SUI)

Joel Gilardini

Basé à Zurich, en duo (Mulo Muto) ou seul (The Land of the Snow), le guitariste Joel Gilardini s'inscrit dans un courant global qu'on qualifiera pour simplifier d'"avant-garde metal", à la croisée de la noise, de l'industriel, de l'expérimental, du jazz, du minimalisme, du math-rock, etc., dans toutes les solutions imaginables, courant où le live looping à trouvé à s'épanouir ces dernières années. Avec un goût marqué pour les métaphores glaciaires et les guitares augmentées en cordes, Joel Gilardini travaille une matière ambient distordue d'où émergent des morphogénèses fantastiques et tourmentées.
https://joelgilardini.wordpress.com/

18h40> John Connell (US)

John Connell

La création de sonorités nouvelles a toujours été la grande affaire du musicien et DJ californien John Connell. Huit années passées à étudier les traditions perses et afghanes, puis le voilà qui retourne à ses racines électroniques en collectionnant dispositifs analogiques et digitaux. Depuis 2008 et sa première participation au Y2K International Live Looping Festival de Santa Cruz, il malaxe, décompose, déconstruit synthés iOS et samples à l'aide d'un looper d'une grande versatilité, le Line 6 DL4. Pionnier en la matière dans le milieu du live looping, John Connell ouvre la voie à une réinscription corporelle des ingénieries digitales contemporaines.
https://soundcloud.com/sunkenp

>>> Pause <<<

20h> The Benders (FR)

The Benders

Saxophoniste, compositeur intransigeant naviguant entre abstraction et esprit dada, jazz, rock et musique concrète, Daniel Palomo Vinuesa n’a eu de cesse d’expérimenter depuis les années 1980 les rapports entre acoustique et électronique au sein de divers collectifs (Serendipity, Panopticon) et dispositifs orchestraux. Avec Nelly Meunier (Orkestronika, QB Orchestra, Bar'Alef, Préhisto'zik), clarinettiste en plein trip looping depuis son récent séjour californien, ils forment The Benders, duo d'improvisation pour RC 300 et Delsampler (une émulation du frippertronics), en mode stratégies obliques. Ambiance jungle assurée.
http://http://vinuesa.perso.neuf.fr/
http://nellloche.wix.com/nellyzmuzik/

20h40> Steve Moyes (GB)

Steve Moyes

Guitariste et violoncelliste, Steve Moyes a dédié son existence à l'improvisation qu'il découvre à Londres dans les années 1990. Activiste de la "free music" à travers une palanquée de projets collectifs musicaux et multimedia, membre de la troupe de danse Characteractoristics, du London Electric Guitar Orchestra, du groupe expérimental web DigItSignal, performer régulier des sessions de The Gathering, pédagogue militant, il met un point d'honneur à transformer sans arrêt son système de looping pour conserver leur spontanéité et leur imprédictibilité aux superbes et mouvantes cathédrales sonores qu'il édifie opiniâtrement.
http://www.stevemoyes.org.uk/

21h20> Repetito

repetito

Développé par Mathieu Pavageau pour répondre à une demande de Nosfell (mixer des boucles de guitare et de voix sur scène comme des instruments séparés) et conçu en concertation avec l'ingénieur du son Édouard Bonan, REPETITO est aujourd'hui utilisé par de nombreux multi-instrumentistes et groupes de musique en contexte pop/rock et de spectacle vivant. Apprécié pour sa simplicité et son ergonomie sur scène, la simplicité de l'interface, sa lisibilité, une transparence audio dépendante uniquement de la carte son utilisée, et la possibilité de mixer en sortie les différentes pistes, REPETITO est de plus reconnu pour sa stabilité exemplaire. Nosfell a utilisé REPETITO sur scène pour la première fois en 2005. En 2009, le soft a été commercialisé plus largement en version PC, la version PC/Mac est sortie en 2011.
Nous recevrons pour une plus ample présentation son concepteur, Mathieu Pavageau.

Site de Repetito, où une version démo et une documentation complète peuvent être téléchargées : http://www.repetito.com

22h> Fabio Anile (IT)

Fabio Anile

Fondateur d'enoLogica band, membre du CT-Collective, ce natif de Sicile formé au piano classique fait figure d'héritier solaire de la musique répétitive américaine par l'intermédiaire du courant ambient dont il est un des caractères les plus originaux. En trio (avec le batteur Dario Esposito et Roberto Fiorucci au Chapman Stick) ou en solo, aux commandes de son projet Minutiae, Fabio Anile développe pour le clavier un travail de composition et d'orchestration d'une magnifique complexité en combinant polyrythmies savantes, synchronisations dérivantes et lyrisme enivrant, sans pourtant renoncer à des formes de narration cinématographiques.
www.eterogeneo.com

22h40> Michael Peters (D)

Michael Peters

Autre élève de Robert Fripp, pivot de la communauté Live looping et préhistorien de la discipline, Michael Peters sculpte depuis la fin des années 1970 et ses premières expériences sur bandes magnétiques une matière sonore d’une richesse et d’une sensibilité laissant loin derrière la cohorte de guitaristes « ambient » qui représentaient encore récemment la principale composante du mouvement. Compositeur prolifique désormais passé au tout numérique, Michael Peters exploite divers processus pour créer lors de ses improvisations des structures génératives d’une imperturbable beauté, sans jamais céder à la facilité.
http://www.michaelpeters.de/